Le problème de la doudoune

A moins d’être aveugles, vous n’avez pas pu échapper à la déferlante de la doudoune ces dernières années. L’une des raisons de cette mode est la popularité du modèle Ultra Light d’Uniqlo, une doudoune pas chère et légère qui tient chaud. Avec tous ces attributs et un bon marketing, le succès était inévitable.

Tout cela est bien beau, mais c’est oublier que la doudoune n’a jamais mis personne en valeur. Même une doudoune fine reste une doudoune, à savoir un vêtement qui est constitué d’une succession de petits bourrelets. N’espérez donc pas mettre en valeur votre silhouette avec ce vêtement, ni même être élégant.

Las, les jours se succèdent et dans l’espace public, l’on continue de voir inexorablement des êtres affublés de doudounes, sans peur mais pas sans reproches.
Et, si cette mode touche hommes et femmes de tous âges, je voudrais ici aborder deux cas bien particuliers concernant le port de la doudoune qui concernent les hommes : la doudoune légère sous la veste de costume et la doudoune sous le manteau de laine.

 

doudoune
L’objet du crime.

Commençons par la doudoune légère sous le manteau de laine. Vous allez me dire, en hiver lorsqu’il fait froid, cela permet d’avoir bien chaud. Certes, mais je vous objecterais qu’il ne fait jamais (ou alors très rarement) si froid à Paris et en France plus généralement pour que cela ne soit pas supportable avec une grosse maille et un bon manteau d’hiver chaud, ou bien avec un costume d’hiver (en flanelle par exemple) et un manteau.
Le deuxième point concernant cette façon de porter la doudoune est que bien souvent, le manteau est porté ouvert, permettant de voir la doudoune en dessous. Outre que l’association doudoune-manteau en laine est extrêmement hasardeuse, si le manteau est ouvert, c’est que la personne n’a pas vraiment froid, et donc qu’un manteau seul aurait suffi.

Néanmoins, il y a pire que l’association doudoune légère–manteau en laine, il y a la doudoune portée entre la chemise et la veste de costume. Et là, on touche le fond. Les messieurs qui ont recours à cet expédient pensent s’en tirer en choisissant un modèle qui, dans 99% des cas, est bleu marine, pensant que cette couleur discrète aidera leur doudoune à se fondre dans leur tenue avec aisance. Il n’en est rien. Le contraste entre la chemise et la veste de costume formelles et la doudoune entre-deux est du plus mauvais effet. Vous pensez vous protéger du froid avec style, vous ne faites que suivre une mode et vous donner un style pseudo-branché.
Au fond de vous, vous savez bien que si la veste de costume ne suffit pas à vous protéger du froid, un trench ou un manteau léger feront très bien l’affaire. Et pourtant vous vous obstinez à arborer cette doudoune.
La bonne nouvelle est qu’il est toujours temps d’arrêter.

 

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :