Comment s’habiller pour aller à un mariage ?

Ça y est, la saison des mariages s’apprête à commencer. Vous allez peut-être dans les mois qui viennent sillonner les routes de France et de Navarre pour célébrer le mariage de vos proches. A cette occasion bien évidemment, on attend de vous un certain effort vestimentaire. Pour éviter un faux pas, je vais vous donner quelques conseils qui, je l’espère, vous sauveront la mise.

Les chaussures

Je commence volontairement par les chaussures parce que l’on a souvent (toujours) tendance à privilégier le costume, au détriment des pieds.

Sachez que les Richelieu, chaussures les plus formelles, sont le plus adaptées à un mariage, noires de préférence. Et moins vos Richelieu noires auront de perforations, plus elles seront formelles. Le top du formel : les Richelieu noires one cut. Avec ça vous ne pouvez pas vous tromper et vous serez chics de la tête aux pieds. Néanmoins, malgré le cri du cœur dans le film Kingsman ‘Oxfords, not brogues’, sachez que vous pourrez a priori porter des chaussures à bouts fleuris sans que l’on vous jette l’anathème.

Pour ce qui est des chaussures marrons, c’est moins formel, et si vous allez à un mariage aristocratique en Angleterre, c’est même à éviter. En effet, dans la haute société britannique, l’adage ‘no brown in town’ est encore de rigueur. En dehors de ce genre de situation, je dois l’avouer peu commune, vous aurez tout loisir de mettre des chaussures marrons, foncé s’il vous plait, et avec la ceinture assortie (on assortit toujours la couleur du cuir de sa ceinture à celle du cuir de ces chaussures, toujours).

Enfin, si vous y tenez, vous pourrez également, si le mariage s’y prête, porter une paire de derbys, un peu moins formelle.

Le costume

Allez, je ne vous fais pas languir plus longtemps et j’attaque le plat de résistance. Je ne vais pas vous mentir, le choix du costume que vous porterez à un mariage est important. Alors s’il vous plait, essayez de maximiser la qualité de celui que vous porterez en fonction de vos moyens. Aujourd’hui d’ailleurs, contrairement à il y a encore dix ans, l’excuse de l’argent n’en est plus vraiment une. En effet, l’offre s’est tellement développée que l’on trouve de bons costumes, en demi-mesure même, pour 300 / 350 euros.

Qui dit mariage dit formel et le bleu marine sera votre meilleur allié. C’est la couleur la plus adaptée pour un mariage mais le gris foncé est également une excellente option. Bien évidemment, on proscrit à tout prix le costume noir, je ne veux même pas en entendre parler.

Au-delà du bleu ou du gris foncé, vous avez bien évidemment d’autres options. Vous pouvez notamment opter pour un bleu un peu moins foncé que le navy blue, mais pas trop clair non plus. De même, vous pouvez opter pour un gris un peu plus clair que le classique charcoal gray. Et puis, vous pouvez bien évidemment jouer sur les motifs avec un costume à rayures ou à carreaux (même si les rayures sont très connotées business et détonneront quelque peu à un mariage, mais c’est un bon moyen de vous singulariser tout en étant chic enough pour la cérémonie). Personnellement, si vous en avez marre de l’uni, je ne saurais trop vous recommander un tissu Prince de Galles aux motifs gris et bleus, il fera beaucoup pour vous.

Outre la couleur, un point important que je souhaiterais aborder est la taille de vos revers. En effet, la mode est aux revers minuscules et sachez que cela casse le côté habillé du vêtement (voir mon article à ce sujet). Alors, de grâce, ne choisissez pas pour ce jour-là un costume aux revers riquiquis, minimum 7-8 cms s’il vous plaît.

La chemise

Point de suspense à ce niveau-là, la chemise blanche sera votre meilleur allié. Le tissu le plus adapté sera la popeline, qui est un excellent compromis entre chic et côté respirant. Vous pouvez bien évidemment mettre une chemise bleu ciel. Si vous voulez sortir des sentiers battus, les rayures seront un excellent choix. Le rose est quelque peu passé de mode est plus difficile à assortir avec une cravate, mais cela vous donnera une touche très aristocratique british. Ainsi, le prince Charles aime à mettre des chemises roses qu’il assortit généralement avec une regimental tie (cravate club). En revanche, je déconseille le carreau, motif moins formel. Poignet simples ou mousquetaires, c’est à votre convenance. Quant au col, si vous voulez jouer l’originalité, le col club revient à la mode en ce moment, mais vous pouvez également opter pour les très chics tab ou pin collars.

La cravate (ou nœud papillon)

Si vous allez à un mariage moins formel, vous pourrez peut-être vous en passer. Néanmoins, dans la plupart des cas, vous ne pourrez y échapper, et au fond, cela complète la tenue, et s’en passer serait un crève-cœur. Comme pour la largeur des revers du costume, évitez de la prendre slim, cela ne fait pas du tout habillé. Ainsi, évitez les cravates de 5 cms de largeur (cela se mesure à l’extrémité de la cravate) et optez pour une cravate d’au moins 7 cms de largeur (la largeur standard pour les cravates non slims en général). Pour la couleur, c’est au choix (à part le noir, interdit bien évidemment). En France, on a tendance à être conservateur sur les couleurs et les motifs, mais sachez par exemple qu’une cravate violette à motifs jaunes n’est pas du tout déplacée, il faut juste oser (et choisir une cravate de bonne qualité).

En ce qui concerne le nœud papillon, ce n’est pas ce que je préfère, mais c’est une alternative à la cravate. Sachez qu’à la base, le nœud papillon n’est pas fait pour être porté sans un gilet, donc avec un costume trois pièces. En effet, le nœud papillon met à nu votre gorge et révèle les boutons de votre chemise, d’où le nécessaire gilet pour atténuer cela. Maintenant, si vous y tenez, pourquoi pas. Je constate tout de même avec satisfaction que la mode du nœud papillon est en train de se faner. Car au fond, on n’a jamais fait mieux que la cravate.

Je finirai cet article en parlant de l’adage qui veut qu’en tant qu’invité, on ne fasse pas d’ombre au marié. Cela ne veut au fond pas dire grand-chose. En effet, à moins d’être le marié dans un mariage traditionnel, où vous porterez une jaquette, il sera, contrairement à la mariée, difficile de base de vous différencier avec ce que vous portez puisque vous serez en costume, comme tous les autres invités hommes. Et si le marié porte un costume moche et cheap, on fait quoi ? On verse dans la médiocrité pour respecter l’adage. Non, cela n’a pas de sens. Mon conseil concret pour tout de même rester dans les clous : éviter de porter et un costume trois pièces et une pince de cravate, et une pochette (dont la couleur ne doit JAMAIS mais JAMAIS être assortie à celle de la cravate) et une cape de super-héros. N’en faites pas trop.

Sur ce, je file, le cocktail m’attend…

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :