Les bonnes résolutions pour une année 2019 stylée

2018 tire sa révérence et il est temps de nous projeter vers la nouvelle année qui arrive. L’année 2019 sera la dernière de la décennie 2010 et sans doute aussi l’une des dernières de l’âge du slim dans la mode masculine, mais c’est là un sujet que j’aborderai en détail une prochaine fois.

Je voudrais aujourd’hui vous donner quelques clés pour être d’attaque pour 2019 sur le plan vestimentaire et traverser les saisons à venir de la meilleure des façons.

Passons donc en revue les incontournables du vestiaire masculin à l’orée de la nouvelle année.

Les sneakers Veja

Bon, autant mettre les pieds dans le plat tout de suite, porter des Stan Smith en 2018, c’est ringard, un peu comme porter un pantalon pattes d’éléphants en 1981.  Autant dire qu’en 2019, cela ne s’arrangera pas. Le pic des ventes de la basket star des cadres a été atteint en France en 2015, il y a trois ans donc. Or, trois ans, pour quelque chose qui a autant été à la mode, c’est long, c’est dépasser la date de péremption.

Mais, alors que vous regardez vos pieds en soupirant, vous vous dites: mais que faire ? Rassurez-vous, j’ai la solution.

En 2019, pour être dans le coup, il vous faudra porter des sneakers de la marque Veja. Pour commencer, le look des modèles de la marque est relativement classique pour des sneakers et ne devrait pas trop vous dépayser. Mais surtout, ce qui fait le succès de la marque, c’est sa dimension de marque française et écologique. En effet, la marque a été fondée par deux français en 2005 avec comme crédo de produire de façon responsable en respectant l’environnement, vaste sujet s’il en est dans l’industrie du vêtement.

En portant des Veja, vous aurez à la fois des sneakers au design sympa, produites dans de bonnes conditions et qui ne devraient pas se retrouver aux pieds de tout le monde comme pour les Stan Smith, Veja n’ayant pas, et de loin, la puissance de frappe d’Adidas. D’ailleurs, ils ne font pas de publicité, ça fait partie de leur modèle économique.

Sneakers Veja

Le velours

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, c’est le grand retour du velours. Je vous le concède, ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile à porter. Néanmoins, vous auriez tort de passer à côté, et un beau pantalon rehaussera indubitablement votre look dans les mois qui viennent, tout en maintenant vos jambes au chaud. Oubliez l’image que vous avez du pantalon en velours associé aux personnes âgées. Des marques l’ont modernisé et remis au goût du jour, comme LePantalon ou Scavini. Alors n’hésitez pas à mettre un peu de velours dans votre vie.

Pantalon en velours LePantalon
La preuve qu’un pantalon en velours peut s’insérer dans un look moderne chez LePantalon.
Pantalon en velours LePantalon
Ici le pantalon en velours est même porté de façon casual, et ça marche.

Le cardigan à col châle

Internet a permis l’émergence de nombreuses jeunes marques de vêtements, qui ont profité d’un consommateur mieux éduqué (grâce à certains blogs notamment), et plus exigeant, pour proposer des pièces fortes difficilement trouvables il y a quelques années. C’est le cas notamment du cardigan à col châle qui est devenu, ces dernières années, un must du vestiaire des amateurs de beaux vêtements. C’est une pièce forte, qui vous mettra indubitablement en valeur, tout en vous gardant au chaud. Alors bien sûr ce n’est généralement pas donné, mais c’est une pièce de choix pour qui, en 2019, veut être stylé. Vous trouverez de beaux exemplaires chez Hircus, BonneGueule et, un peu moins cher pour commencer, chez Paris Yorker.

Cardigan à col châle de chez BonneGueule
Vois voyez ce que je veux dire quand j’affirme que ça booste votre look. Ici un cardigan de chez BonneGueule.

Le jean selvedge

Ah le selvedge, un mot qui sonne comme une douce musique aux oreilles des amateurs de vêtement. C’est un mot qui, il y a quelques années encore, n’était connu que d’une minorité de fans du denim. Et puis, avec internet et les blogs, la notoriété de ce terme s’est répandue, si bien qu’aujourd’hui, de plus en plus nombreux sont ceux qui n’imaginent pas acheter pour leur jean autre chose que du selvedge. Le selvedge est une forme de tissage du jean, à partir d’anciennes machines, qui prend plus de temps à produire, et donne un tissage plus serré et plus dense que le tissage des jeans que vous trouvez partout dans le commerce. De plus, et c’est de là que vient le nom selvedge (self edge), les bords du tissu sont finis et non coupés et cousus, ce qui rends le jean plus résistant. Une toile de meilleure qualité signifie aussi que votre jean va mieux se patiner avec le temps, de façon plus harmonieuse. Je peux vous dire que pour avoir et des jeans brut selvedge, et des non selvedge, la différence est criante.

Si à la base, ce sont les américains qui produisaient ces jeans, après la seconde guerre mondiale, avec l’avènement de la production de masse, ils ont abandonné ce procédé trop long et couteux pour produire les jeans que vous connaissez de moins bonne qualité. Ce sont les japonais qui ont racheté leurs vieilles machines et sont depuis devenus les maîtres incontestés du denim dans le monde.

Vous trouverez des selvedge chez Uniqlo si vous ne voulez pas dépenser trop, chez BonneGueule avec de très belles toiles et bien évidemment chez les maîtres du genre, les japonais, comme chez Edwin ou bien le graal, Momotaro.

Jean Momotaro
Un jean Momotaro, peut-être ce qui se fait de mieux au monde en termes de jeans.

La veste de travail

Depuis peu on voit une pièce apparaître chez les marques dans le vent, à savoir la veste de travail. La veste de travail donne une touche workwear à votre look et est parfaite pour les demi-saisons. De plus, ses nombreuses poches sont bien pratiques lorsque vous allez barouder dans la jungle urbaine. Vous trouverez de belles vestes de travail chez Asphalte ou Le Mont Saint Michel.

Veste de travail Asphalte

Voilà, j’espère que cette sélection vous donne des idées pour la nouvelle année. Je vous souhaite en avance une très belle année 2019, pleine de belles choses.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :